Quel second objectif choisir pour son réflex ?

Quelle second objectif choisir pour son reflex ?

Quand on a joué quelque temps avec son premier reflex et son optique de kit – un zoom le plus souvent, on a rapidement envie d’acquérir une seconde optique. Une optique de focale fixe, pour accéder à de plus grandes ouvertures. Parce qu’on a lu des blogs, des forums et des magazines photo, et qu’on y a appris :

  • Qu’une focale fixe offre une meilleure qualité optique qu’un zoom.
  • Qu’une focale fixe est plus lumineuse qu’un zoom.
  • Qu’une focale fixe oblige à « zoomer avec ses pieds », c’est-à-dire apprendre à se rapprocher de son sujet et à tourner autour, plutôt que de se contenter de tourner la bague de zoom et de déclencher sans se poser de questions.

Tout cela est vrai. Ce sont d’excellentes raisons d’acquérir une première optique fixe. Mais laquelle choisir ?

"Un 50mm", disent 99% des blogs.

"parce que ça offre un angle de vision comparable à celui de l'oeil humain." Lit-on partout.

Ce qui est vrai. Cela en fait une optique très polyvalente. À la seule condition que votre boitier soit un plein format. (full frame, équivalent 24×36).

Parce que taux de conversion lié à la taille du capteur oblige, un 50mm monté sur un format APS-C, donne un 75mm. Et là, c’est bien pour le portrait, mais ce n’est plus polyvalent du tout : adieu paysage, adieu photo de rue, adieu architecture…

Si votre boitier est au format APS-C, c’est un 35mm qu’il vous faut. Il équivaudra à un 52,5mm.

Voilà, en conclusion, un excellent choix de second objectif pour son boitier :

  • Un 50mm pour les possesseurs de full-frame
  • Un 35mm pour possesseurs d’APS-C

Bonnes emplettes et bonnes photos !

3 commentaires

  1. Entièrement d’accord avec toi.
    J’ai un 35 et un 50 mm pour faire du nu avec mon APS-C, mais je me sers rarement du 50 car je n’ai quasiment jamais assez de recul (je ne shoote pas dans un château).
    Pour le portrait, par contre, le 50 convient car on ne cadre qu’une partie du corps.

  2. Juste pour la précision, c’est plutôt le 28 mm qui est l’objectif standard en APS-C. La détermination de la longueur focale la plus proche de l’œil humain étant simplement la longueur de la diagonale de la surface sensible. Soit environ 42 mm en 24*36 et, donc, 28 mm en APS-C.

    1. Merci pour cette précision Sylvain. Il est vrai que si on parle généralement du 50mm comme focale la plus proche de l’oeil humain, c’est parce que les objectifs 50mm sont très répandus dans le commerce (plus que les 42mm). Alors on « arrondit » à 50, même si la valeur exacte, tu as raison de le rappeler, est de 42mm. Idem en APS-C ou l’on parle de 35mm, parce qu’ils sont plus répandus dans le commerce que les 28mm.

Laisser un commentaire