Un smartphone, c’est bien pour faire du proxi

Un smartphone, c'est bien pour faire du proxi
Pour faire suite au premier article de la série « Un smartphone, c’est bien pour photographier quoi ? », aujourd’hui nous allons voir qu’un smartphone permet de réaliser de belles photo en proxi. Pour preuve : j’ai réalisé avec le mien (un vieux Samsung tout râpé) la photo illustrant cette article.

D’abord, qu’est-ce que le proxi ? Eh bien c’est presque comme de la macro, mais avec un rapport de grossissement moindre. Cela permet de shooter des sujets de type libellule, papillon, fleurs etc…

Les smartphones se prêtent bien à cette discipline, parce que :

  • La petite taille de leur capteur permet de conserver une profondeur de champ correcte, même en se rapprochant très près du sujet.
  • Leur optique permet d’effectuer la mise au point à quelques centimètres du sujet.

Quelques conseils pour réussir vos photos de proxi au smartphone :

  • Nettoyez préalablement l’optique de votre tel avec un chiffon doux (ou votre t-shirt, ne faisons pas de manières).
  • Activez le stabilisateur d’image de votre tél.
  • Mieux : Stabilisez votre smartphone (je posterai prochainement une vidéo que j’ai réalisée sur le sujet)
  • Ne zoomez surtout pas, mais approchez-vous du sujet.
  • Choisissez votre zone de mise au point en pointant le doigt sur votre écran.
  • Effectuez la mise au point par un appui long sur la zone de mise au point.
  • Utilisez au besoin le flash intégré au smartphone. Il est généralement situé assez près de l’objectif que même pratiquement collé au sujet, il permet de l’éclairer. (ici, le papillon est éclairé avec le flash intégré de mon tel).

Enfin, n’oubliez pas de post-traiter. Une photo, ça se développe, qu’elle ait été capturée à la chambre, au réflex ou au smartphone.

Allez, bonnes photos, et à la proxima !

5 commentaires

Laisser un commentaire